tr_fleBonjour à vous ! Je me demande bien comment cela va pour vous... Car j'ai vu divers cas où la semaine passée et cette semaine n'avaient pas été faciles avec des événements négatifs.
Vous vous rappelez peut-être que la dernière année pour moi a été disons avec des défis... Mais je suis contente j'ai beaucoup progressé en 2009. J'aime la croissance personnelle ainsi dans ma vie j'ai voulu tenté de m'améliorer et améliorer ma vie.
Mais depuis l'été passé j'ai fait un saut quantique... je réussis régulièrement à ne pas trop me laisser affecter par les événements négatifs.
Hier fut un autre cas... j'ai débuté un nouveau poste le 1er mars. Le but étant de retourner au gouvernement et cheminer ensuite.
Hier à 10h05 am je reçois une convocation pour une réunion à 11h15 avec le directeur... aucun autre nom que le mien. C'était le temps de la pause. Je suis sortie quelques minutes dehors. J'ai marché et me suis dit en bien si je perds mon emploi, et bien je perdrai mon emploi. J'ai pensé aussi que cela pouvait être autre chose. J'attendais l'heure fatidique... Tout à coup 11h12 des gens se sont amassés près de mon bureau près de la salle de réunion. Une autre réunion était en cours. Les gens dehors spéculaient. Cela m'a rassurée de voir que je n'étais pas la seule convoquée.
La réunion débuta et le directeur parla. La première fois pratiquement que je l'entendais parler. On a vite su que nous étions tous coupés en lien avec des coupures $$ soit entre 15 et 20 personnes. Il parlait lentement une phrase aux 5 minutes... Si bien que le début cela allait pour comprendre la nouvelle mais ensuite cela a été une terrible agonie... Il parlait, silence, tension qui monte, parlait, silence, tension... Et voilà pourquoi de toute ma vie l'autorité n'a jamais eu beaucoup d'incidence sur moi. J'ai toujours jaugé les gens d'après mes impressions et beaucoup en lien avec les capacités interpersonnelles. Et lui il a échoué... Il a tellement fait durer le massacre avec les silences de mort réguliers entre ses phrases assez banales. Si bien qu'à la fin une collègue que j'aime bien (elle est émotive comme moi) s'est mise à me moucher. Les gens ont regardé. Elle a continué et j'ai remarqué les yeux des femmes autour dans l'eau. Mais moi non je regardais le directeur dans les yeux tout au long de son agonie. J'étais de côté par rapport à lui et puisque je regarde les gens qui parlent souvent la personne me regarde ensuite avec des divers propos, ce qu'il a fait aussi. Mais moi je suis restée froide. Car je sais maintenant que la Vie c'est plus que cela. L'été passé a été bien révélateur pour moi, faut dire que j'ai cherché à comprendre ce que la Vie amenait mais aussi je lis divers livres de croissance personnelle. Je suis devenue plus zen !
42610438
J'avais débuté ce poste le 1er mars, c'était pour retourner au gouvernement, je comptais ensuite trouver un emploi qui me convenait mieux... car c'est pas facile entrer au gouvernement. Vers le 15 mars j'ai débuté des échanges plus réguliers par écrit avec un gars que j'ai rencontré une fois. Cela m'a fait du bien au Coeur et à l'Âme. Cela m'a fait du bien de parler d'intériorité, j'ai toujours adoré cela. Il y a une toute petite chance qu'il vienne ici... j'ai laissé une minuscule trace. Car normalement je suis tel un enquêteur et ne laisse pas de trace non désirée ! ;-)

Je suis plus zen j'essaie de moins me laisser affecter par les événements extérieurs et cela fonctionne.

Donc voici ce qui m'a tenu un peu loin d'ici... encore un mois de boulot en principe !
Ensuite advienne que pourra ! J'ai hâte d'avoir des nouvelles de vous !

44706602_p