Avant de voir La double vie de Véronique je ne comprenais pas pourquoi on voulait revoir un film. C'est vrai qu'à cette époque le film américain dominait et était bien prévisible et ennuyant visuellement parlant je trouvais.  Une collègue de travail avait parlé de ce film et il passait à la télé si je me souviens bien. Je l'avais enregistré. Par contre j'étais dans une période de rush et je le regardais par petits bouts quand jen avais l'occasion. C'était avant 1994 tiens je pense en 1993.

Ah j'ai aimé ce film. Je n'ai pas tout compris et ai voulu le revoir. Et enfin je comprenais que l'on souhaitait revoir un film car dans celui-ci les images sont si belles, il y a aussi de la complexité. Bref il y a de quoi vouloir le revoir. Et je l'ai revu maintes fois. Tiens je pense que je suis due pour le revoir maintenant !

J'avais beaucoup aimé la scène suivante et c'est ce que j'attendais d'une film. J'aime beaucoup quand les images sont belles et je dois l'avouer j'aime beaucoup aussi les films positifs à la Amélie Poulain. Je pense que c'est parce que dans son travail je pense en général à aider et aux enjeux sociaux alors le soir venu ou la fin de semaine j'ai le goût de voir des choses qui se passent bien et sont positives. J'ai besoin en quelque sorte d'encourager mon âme, de lui faire voir du beau !

J'avais tellement aimé le film que je me disais ce Krzysztof Kieślowski je le demanderais en mariage ! ;-) En fait c'est que j'étais contente de voir un homme qui avait une profondeur et une telle sensibilité !  Oui ce film demeure mon préféré à vie ... jusqu'à présent !